Actualités‎ > ‎

Récit de Course - Taennchel 2011 - Corine Urban

publié le 11 juin 2011 à 03:20 par JF Bonnet   [ mis à jour : 15 juin 2011 à 01:44 ]

Et nous revoilà de retour pour une nouvelle expérience : refaire cette nouvelle course du TAENNCHEL version 2011 (sauna assuré).

Cette année c’est juré on ne sera pas à labours et je mangerai avant de partir. Objectif atteint, nous arrivons vers 9 heures sur place, récupération des dossards embrassades avec les membres de l’ASRA (avec lesquels Denise et moi avions fait le marathon d’Amsterdam 2010) et les copains du club, Denise, notre Jojo national, Maryline la championne (qui comptait faire une ballade du dimanche), Léonor, puis Céline, Marie-Claire et bien d’autres du CMC et connaissances.

Petits échauffements pour les uns et les autres avant de prendre le départ pour la petite course de 9 km et la grande course de 22,700 km.

Ovations au départ de la petite course pour nos copines Maryline et Denise…puis canicross avec notre p’tit Stéphane…

Enfin 10h15 départ du 22km 700, se frayer un chemin pour commencer la première montée et déjà nous sommes freinés mais bon gardons nos forces c’est pas fini…là je parle pour moi car je suis distancée par les autres évidemment mais je veux gérer ma course alors calme…tout se passe bien j’applique les multiples conseils de Bernard dans les montées, marchant tantôt, courant à d’autres moment jusqu’à la verrière en plein cagnard, mais je continue sans marcher cette fois jusqu’au ravito à la moitié du parcours, puis un peu de répit, puisque le parcours devient un peu moins rude, je sais à ce moment que hormis deux prochaines montées et raidillons, la descente allait s’amorcer mais seulement à partir du 17ème kilomètres à peu près. Utopie fallait pas trop se réjouir car la fatigue aidant, les deux dernières montées m’ont parues être une éternité, mais no stress, « on y va », je ne vais pas flancher maintenant, dernier ravito et DESCENTE, ouf, photos à l’appui je souris à nouveau et salue Thierry, qui me félicite, ….et après le 20 ème kilomètre, patatras, je fais un salto en avant, j’ai rien compris, je me relève, ahurie, je peste toute seule, en me disant comment vais-je faire les 3 derniers kilomètres, en boitant, mais je respire et « hop là » comme dirait quelqu’un que je connais, je termine tout en essayant d’accélérer un peu, sous les encouragements de Manu, Jojo, Denise, Céline et Léonor. Même pas fatiguée mais des bobos partout, cheville, genou etc…les autres paraissent en pleine forme…mais quelle chaleur, je crois qu’on a brûlé pas loin de 1500 kal).

J’apprends que nos athlètes féminines (toutes catégories confondues) ont fait un Podium, le CCAR EN FORCE.

Le meilleur moment : boire un coup avec les potes et rigoler de tout et de rien et de ce magnifique parcours il faut le dire (chargé de valeurs mythiques compte tenu de l’histoire de la région).

Corine.

              
                                     


ċ
trresultat.zip
(40k)
JF Bonnet,
11 juin 2011 à 03:31
Comments